Le nikon 45mm f/2.8 D PC-E "tilt-shift" est une optique spécialisée très particulière. Son intérêt majeur : contrôler la perspective à l'aide de ses fonctions de décentrement ("shift") et de bascule ou inclinaison ("tilt"). C'est une optique à mise au point manuelle dont l'utilisation demande un certain entraînement. Je ne vais pas ici me lancer dans un descriptif détaillé de tous ces usages mais me concentrerai sur les aspects qui me sont les plus utiles.
Cette optique est entièrement construite en métal et sa bague de mise au point est très agréable à utiliser. Sa construction donne réellement confiance. Elle est également dotée du traitement nanocristal qui améliore le rendu dans des situations de fort contraste comme le contre-jour.
L'usage
Cette optique compte principalement les usages suivants :
* paysage conventionnel ou avec la bascule (le fameux effet "maquette")
* photographie d’architecture avec redressement de la perspective ("shift")
* photographie de pack-shot avec éventuellement le contrôle du placement de la zone nette à l'aide de la fonction de bascule ("tilt")
* photographie macro au rapport 1/2
* le portrait créatif en utilisant la fonction de bascule, qui est la motivation principale de mon utilisation du 45mm
En paysage, il n'y a pas de mauvaises surprises. L'optique est très bonne et prévisible. A f/2.8, on peut cependant observer quelques faiblesses dans les angles sur les capteurs très riches en pixels vendus actuellement. Voici quelques exemples où j'utilise le 45mm de façon conventionnelle, avec les fonctions de bascule et décentrement à zéro :

Nikon d810, 45mm, f/11, 1/160s, iso 125, à main levée

Nikon d810, 45mm, f/8, 1/640s, iso 100, à main levée

Nikon d810, 45mm, f/8, 1/400s, iso 64, à main levée

Toujours en paysage, on peut utiliser la fonction de bascule afin de créer un effet "maquette". En d'autres termes, on sélectionne une zone précise de l'image sur laquelle on réalise la mise au point et on fait basculer la zone nette autour d'un axe passant dans cette zone. J'ai réalisé la première de ces deux photographies ci-dessous avec les réglages à zéro tandis que la sur la seconde j'ai fait basculer le plan de mise au point.

Nikon d810, 45mm, f/11, 1/160s, iso 140, à main levée et sans effet de bascule

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/2000s, iso 64, avec la bascule ("tilt")

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/2000s, iso 64, avec la bascule ("tilt")

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/250s, iso 64, avec la bascule ("tilt")

En photo d'architecture, on peut utiliser la fonction de décentrement, qui permet donc de redresser la perspective (effet "shift"), comme dans l'exemple ci-dessous :

Nikon d810, 45mm, f/8, 1/100s, iso 64, avec le redressement de perspective en action (effet "shift")

Ce n'est pas très compliqué à réaliser. Je l'ai effectué à l’œil sur le terrain dans le cas de de cliché.
Un autre usage possible de cette optique est la photographie rapprochée, le 45mm autorisant de photographier au rapport 1/2 au besoin. Ma pratique personnelle n'étant pas centrée sur la macro ou la proxy-photographie, j'utilise le plus souvent cette fonction dans un cadre plus large, pour raconter un histoire en captant quelques détails. Un exemple type : la photo de la bague de fiançailles de la mariée.

Nikon d810, 45mm, f/3.3, 1/125s, iso 1250

Nikon d810, 45mm, f/3.8, 1/100s, iso 1250

Nikon d810, 45mm, f/4, 1/100s, iso 1250

Mon usage favori et ce pourquoi j'ai acquis ce 45mm PC-E est l'usage de la fonction de bascule dans le cadre du portrait créatif et du reportage. Cette dernière activité est potentiellement délicate avec des sujets remuants et des capteurs pixelisés qui n'autorisent aucune approximation dans la mise au point.
L'idée de base est de sélectionner le sujet mais plus seulement à l'aide de l'ouverture : en mettant à profit la fonction de bascule. Dans le cliché ci-dessous, j'ai effectué une bascule autour d'un axe horizontal passant au niveau des yeux de mon modèle :

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/100s, iso 80, effet "tilt"

Dans ce cliché, j'ai effectué une rotation afin de rendre l'axe de la bascule vertical :

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/125s, iso 720, effet "tilt"

J'ai fait de même ci-dessous, mais en réalisant la mise au point de l'autre côté et en basculant l'optique dans l'autre sens pour un effet identique mais opposé :

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/125s, iso 2800, effet "tilt"

Le plus souvent, j'utilise l'effet de bascule horizontalement, comme dans les clichés ci-dessous. Le gros intérêt de cette technique est pour moi de proposer un effet différent de celui qu'une optique lumineuse peut donner lorsqu'elle est utilisée à grande ouverture. Utilisé avec parcimonie, cela confère de la variété dans un reportage ou une séance de portrait :

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/800s, iso 64, effet "tilt"

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/160s, iso 360, effet "tilt"

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/125s, iso 90, effet "tilt"

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/125s, iso 110, effet "tilt"

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/320s, iso 100, effet "tilt"

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/1000s, iso 100

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/200s, iso 64, effet "tilt"

Nikon d810, 45mm, f/2.8, 1/200s, iso 64, effet "tilt"

Points forts
+ Un très bon piqué dans l'ensemble malgré quelques faiblesses dans les angles à pleine ouverture
+ Des couleurs chaudes et des images contrastées
+ Une bonne résistance au flare
+ Une grande variété de fonctions et d'effets (macro, bascule, décentrement...)
+ Une belle construction en métal rassurante et valorisante
Points faibles
- Cher vu son âge (environ 1700 €) et difficile à trouver en occasion
- Pas d'AF mais pouvait-on vraiment l'espérer ? ;-)
Quelques autres images au 45mm f/2.8 D PC-E
© Gaëtan Lepage 2017-2019
Back to Top